Ralph Goodale

Votre député de


Regina-Wascana

Ralph Goodale

Votre député de


Regina-Wascana

Menu

Nous sommes tous plus efficaces quand nous travaillons bien ensemble!

On entend souvent parler des désaccords qui s’élèvent de temps à autre entre différents ordres de gouvernement, mais on entend rarement parler de ce qui fonctionne bien. Maintenant que nous venons tout juste de souligner la fête du Canada et le 150e anniversaire de la Confédération, le moment est tout désigné pour faire le bilan des expériences réussies entre les gouvernements du Canada et de la Saskatchewan.

L’eau est toujours un sujet de préoccupation en Saskatchewan. Quelques jours à peine après l’arrivée au pouvoir du gouvernement à Ottawa, en novembre 2015, le gouvernement provincial a demandé s’il pouvait exercer le contrôle juridique de 19 barrages construits par le gouvernement fédéral dans la province. Le fédéral s’inquiétait de la responsabilité. Nous avons donc non seulement fait passer les barrages sous la responsabilité provinciale, mais nous avons aussi transféré à la province 365 millions de dollars pour compenser le risque financier et soutenir le rendement de la province.

Nous améliorons le Régime de pensions du Canada, en particulier pour les Canadiens de la classe moyenne pour qui une retraite confortable est loin d’être assurée, dont un grand nombre de Saskatchewanais. Pendant les négociations, le gouvernement provincial a joué un rôle constructif en vue d’obtenir un meilleur accord en matière de Régime de pensions du Canada à l’échelle du pays.

Nous avons aussi conclu une autre nouvelle entente avec la Saskatchewan, sur les soins de santé. Nous verserons 350 millions de dollars supplémentaires dans les coffres de la province au cours des dix prochaines années afin d’améliorer les services en santé mentale et les soins à domicile, deux domaines où les besoins sont criants en Saskatchewan.

En ce qui concerne le commerce mondial, le gouvernement fédéral a énergiquement défendu les priorités de la Saskatchewan sur les marchés mondiaux, comme vendre plus de bœuf et de porc en Asie et Amérique latine, préserver un accès crucial à la Chine pour notre canola, signer un accord commercial exhaustif avec l’Union européenne et un nouvel accord de libre-échange exhaustif avec l’Ukraine.

En ce qui concerne les États-Unis, nous nous sommes débarrassés de l’étiquetage indiquant le pays d’origine. La Saskatchewan nous soutient dans notre bataille sur le bois d’œuvre. Et nous mettons vraiment de la pression pour garder une industrie de tuyaux en acier pleinement intégrée et équilibrée dans toute l’Amérique du Nord, appuyant ainsi Evraz. Considérés dans leur ensemble, ces efforts représentent des milliards de dollars pour la Saskatchewan.
Ici, dans la province, nous avons augmenté l’aide fédérale destinée au logement abordable; ainsi, le gouvernement du Canada versera 54 millions de dollars de plus à la province pour le logement au cours des deux prochaines années. Pendant ce temps, 39 millions de dollars de plus seront également investis dans l’éducation préscolaire et les garderies.

Nous avons prolongé le contrat actuel de formation des pilotes de l’Aviation royale canadienne et de l’OTAN à la 15e Escadre Moose Jaw, ce qui équivaut à des dizaines de millions de dollars injectés dans l’économie locale.

Pour contribuer aux célébrations du 150e anniversaire de la Confédération en 2017, nous investissons plus de 12 millions de dollars dans les arts, la culture, les infrastructures communautaires et les festivités en Saskatchewan, et ce, grâce à plus de 200 projets dans toute la province.

Plus généralement, depuis un an exactement, j’ai le grand plaisir d’annoncer au nom du gouvernement du Canada d’importants investissements fédéraux s’élevant à près d’un demi-MILLIARD de dollars, dans toute une série de projets d’infrastructure publique (autoroutes, ponts, réseaux de transport, aqueducs et égouts et plus encore), et ce, pour stimuler la croissance économique de la Saskatchewan. À cela s’ajouteront 150 millions de dollars d’investissements en recherche et innovation de calibre mondial dans nos deux universités.

Le gouvernement a présenté une nouvelle mesure législative sur le transport ferroviaire des céréales pour soutenir davantage les agriculteurs, mesure qui contient une définition plus utile de la notion de « service convenable », des sanctions réciproques, un revenu admissible maximal permanent et amélioré, de nouveaux outils pour stimuler la concurrence entre les compagnies de chemin de fer, et une transparence accrue.

Et nous avons aussi approuvé quatre grands projets de pipeline dans l’ouest du Canada (deux oléoducs et deux gazoducs) afin d’acheminer les ressources de l’Ouest vers le reste de l’Amérique du Nord et les marchés mondiaux à de meilleurs prix que ceux que nous avons pu obtenir jusqu’à maintenant.

Outre la relance du projet d’oléoduc Keystone XL vers les marchés sur tout le territoire américain (projet que nous avons toujours appuyé), les DEUX AUTRES OLÉODUCS importants que nous avons approuvés en décembre dernier (« TransMoutain » et « canalisation 3 ») sont évalués à plus de 11 milliards de dollars et créeront 22 000 emplois. Le gros des contrats a été attribué à Evraz jusqu’à maintenant.

Les tensions politiques périodiques mises à part, les activités du gouvernement au cours des 18 derniers mois ont donné d’excellents résultats pour la population de la Saskatchewan.