Ralph Goodale

Votre député de


Regina-Wascana

Ralph Goodale

Votre député de


Regina-Wascana

Menu

Combattre les inondations

Alors que les pluies les plus lourdes en 50 ans continuent de tomber dans une grande partie de l’est du Canada, le gouvernement fédéral travaille en étroite collaboration avec les provinces et les municipalités pour assurer une réponse efficace et unie.

La priorité principale est de garder les gens en sécurité, tout en s’efforçant également de protéger les maisons, les biens et les communautés.

La première ligne d’autorité et de responsabilité relève de la compétence des gouvernements provinciaux et de leurs municipalités. Ils ont chacun des organismes de gestion d’urgence bien qualifiés, et ils décident s’ils sont capables de gérer un sinistre particulière ou si elles ont besoin d’une aide fédérale ou interprovinciale.

Si une province croit qu’elle ne peut pas répondre correctement avec ses propres ressources, elle appelle le ministre fédéral de la Sécurité publique et de la Protection civile pour faire une demande officielle d’aide fédérale. Par l’entremise du Centre des opérations gouvernementales (COG) dans mon ministère, nous auront surveillé l’urgence au fur et à mesure qu’elle a évolué, et nous répondons généralement dans l’espace de quelques minutes. Suite à cette demande, le COG fournit une coordination globale. Selon la nature du sinistre, la province peut ou non demander les services des Forces armées canadiennes.

Dans la situation actuelle d’inondation, le personnel des FAC a été déployé dans le sud du Québec, à la demande du gouvernement du Québec, pour aider les autorités civiles locales à faire face au déluge. Quelque 450 soldats sont arrivés samedi dans les régions de Gatineau, Rigaud, Montréal et Trois-Rivières. Leurs chiffres ont triplé le week-end dernier et comptent maintenant 1500. Diverses embarcations maritimes, une douzaine d’hélicoptères et un transport Hercules sont en attente, au besoin.

Dimanche, l’Ontario a également demandé une aide fédérale. Ils n’ont pas demandé un déploiement des FAC, mais ils ont besoin d’aide pour obtenir suffisamment d’articles essentiels comme des sacs de sable. Jusqu’à présent, nous avons recensé un quart de million de sacs de sable supplémentaires pour l’Ontario, grâce aux fournitures stockées par les Forces armées canadiennes.

Aucune autre province n’a demandé d’aide fédérale à ce stade, mais nous sommes en mesure de répondre rapidement si les circonstances changent.

Nous surveillons attentivement les événements au Nouveau-Brunswick, en Gaspésie et le long de la Côte-Nord du Saint-Laurent, où les systèmes météorologiques semblent se diriger. Il existe également des conditions d’eau dangereuses à l’intérieur de la Colombie-Britannique.

Lorsque les FAC se déploient, les Forces régulières et les réserves apportent une grande expertise logistique et de planification pour aider à coordonner et à séquencer les efforts de secours d’urgence au meilleur effet. Ils fournissent également des services de transport et de communication, les patrouilles terrestres et maritimes, les capacités de recherche et de sauvetage, le savoir-faire et la main-d’œuvre de l’ingénierie et de la construction pour construire des digues ou des structures de sacs de sable, la maintenance et la réparation d’équipement, la surveillance de l’infrastructure critique, l’assistance à la Croix-Rouge et beaucoup plus.

L’armée canadienne travaille en étroite collaboration avec les autorités provinciales et municipales. Quand ils arrivent sur les lieux, l’esprit et l’énergie du personnel des FAC rassurent les populations épuisées et en péril.

En plus du COG et des FAC, l’engagement fédéral comprend également la mise à disposition de ressources clées à des fins d’urgence. L’Agence des services frontaliers du Canada, par exemple, a offert son centre de formation à Rigaud pour accueillir les évacués.

Environnement et Changement climatique Canada fournit des prévisions météorologiques et hydrologiques, ainsi que l’expertise scientifique pour la gestion efficace des réservoirs.

Ressources naturelles Canada apporte des services géomatiques et des images satellite pour élargir notre connaissance de la portée complète des situations qui demeurent à résoudre.

Transports Canada assure la surveillance de l’air et émet des instructions aux navires qui utilisent la Voie maritime du Saint-Laurent afin d’éviter toute navigation fluviale susceptible d’endommager le rivage.

Innovation, Sciences et Développement économique Canada collaborera avec tous les fournisseurs de télécommunications pour assurer la maintenance et la fiabilité des services.

L’Agence de la santé publique du Canada travaille avec la Croix-Rouge pour accumuler des stocks d’approvisionnements nécessaires pour répondre aux besoins humanitaires de ceux qui sont déplacés de leur domicile.

Affaires globales Canada est en contact étroit avec les États-Unis et avec des organismes communs comme la Commission mixte internationale qui ont des intérêts clés dans les flux d’eau transfrontaliers et leurs implications.

Il s’agit d’une approche globale du Canada pour maximiser le soutien que nous pouvons offrir tous ensemble aux Canadiens en détresse – tout comme nous l’avons fait exactement il y a un an, lorsqu’une bête d’incendie a ravagé Fort McMurray en Alberta.